You are here
Home > Sante > Comment reprendre après une blessure ?

Comment reprendre après une blessure ?

Comment_reprendre_apres_une_blessure

Tendinite, périostite, fracture de fatigue, contracture ou déchirure musculaire se sont des blessures habituelle du runner. Ces blessures imposent dans leurs majorités un arrêt complet de l’activité physique pour le runner.

Blessure : quand je pourrais recommencer à courir ?

Dés que vous ne ressentez plus de douleurs, ça sera le signal de départ pour reprendre une activité physique. Surtout ne négliger pas cette étape au risque de rechuter. C’est la faute de plusieurs coureurs amateurs, revenir sans attendre la guérison totale de sa blessure.

Progressif, ça sera votre mot d’ordre !

Ne soyez pas impatient, n’essayez pas de revenir trop rapidement. Il faudra écouter son corps et réévaluer vos objectifs. Je vous conseil de courir sans montre, sans applications mobiles ni même votre cardiofréquencemètre, afin d’éviter d’être obsédé par vos temps et records. L’objectif est de retrouver en premier lieu le plaisir de courir et mais aussi les sensations de la course à pieds.

un plan de reprise après une blessure ?

vous avez besoin d’un exemple d’un plan de reprise ? En voici notre recommandation:

Semaine 1 : Uniquement 2 à 3 footings en endurance fondamentale (70-75%FCM) d’une durée de 30 mn à 45 mn
Semaine 2 : Augmenter progressivement la durée des footings en endurance fondamentale jusqu’à 1h
Semaine 3 : Réintroduire du travail à 80-85%FCM lors d’une des séances de la semaine, en augmentant progressivement la durée d’un des footings jusqu’à 1h10
Semaine 4 : Réintroduire du travail à 85-90%FCM lors d’une des séances de la semaine, en augmentant progressivement la durée d’un des footings jusqu’à 1h15
Semaine 5 : Réintroduire du travail de VMA lors d’une des séances de la semaine.

A la fin de ces 5 semaines de reprise vous pourrez reprendre un plan d’entrainement normal. Mais si vous ressentez la moindre douleur pendant cette phase de reprise, arrêtez vous, et prenez conseil auprès d’un kinésithérapeute ou d’un médecin du sport.

 

Laisser un commentaire

Top